31 décembre 2014

Les voeux présidentiels, exercice hors sol.

Plus ça dure, plus c'est drôle.

 

Les voeux présidentiels se suivent et ressemblent trop.


Le 31 décembre 1973, George Pompidou se félicite de l'autoroute. Il lui reste trois mois à vivre.


Voeux du président Georges Pompidou - Archive... par ina


Le 31 décembre 1974, Valéry et Anémone Giscard d'Estaing nous accueillent au palais.


Voeux de monsieur et madame Giscard d'Estaing par ina

Le 31 décembre 1994, François Mitterrand prononce ses derniers voeux de bonne année. Il débute par l'évocation du sauvetage de l'Airbus Paris-Alger, libéré de preneurs d'otages, et, déjà, la menace terroriste.

Voeux de Mitterrand par ina

Un an plus tard, Jacques Chirac est déjà affaibli, moins d'un an après son élection. Il rend hommage à son premier ministre, qui travaille "dans des circonstances particulièrement difficiles". Il parle de "remettre les finances publiques en ordre", et d'une "lutte sans merci contre le chômage". "Nous avons décidé de réformer notre protection sociale", prévient-il.

Il perdra sa majorité législative un an plus tard.


Voeux de Jacques Chirac par ina

Le 31 décembre 2011, Sarkozy promet la sortie de la crise et un nouveau modèle de croissance. Il sera licencié par les électeurs 5 mois plus tard.

 

Le 31 décembre 2013, François Hollande avait un sacré cadeau, un pacte de 50 milliards d'euros d'écononomies. Quelques semaines plus tard, il promet 40 milliards d'exonérations de cotisations sociales aux entreprises. La boucle est bouclée et, pour un grand nombre, le quinquennat enterré.


Vœux de François Hollande aux Français pour l... par elysee

9 commentaires:

  1. Les vœux, un rituel dans un climat morose.......Les français n'attendent plus rien d'Hollande.

    RépondreSupprimer
  2. Qu’avons-nous à faire des vœux d’un incapable cynique et pitoyable qui tient des propos surréalistes (« capacité à avancer démontrée », « un Président combatif …) pendant que la pauvreté et le chômage explosent en France ?
    Politiquement, pour nous Français, l’arrivée de 2015 peut être considérée comme une bonne nouvelle en ce que nous approchons de 2017, donc du dénouement de cette parenthèse grotesque qu’est l’exercice du pouvoir par les « socialistes ».
    Pour ce qui concerne la politique menée par l’UE, notre cauchemar, au service des riches et des multinationales, peut-être y-aura-t-il une autre bonne nouvelle si les électeurs grecs disent enfin « stop » à la politique réactionnaire que la troïka leur impose. « Cela pourrait être difficile » (si les Grecs ne sont pas dociles), comme le déclare Wolfgang Schaüble, ministre des finances allemand et cela le serait sans nul doute pour les citoyens grecs, mais il serait à coup sûr impossible pour les dirigeants de l’UE de poursuivre la même politique inhumaine et anti-sociale. Les masques et les beaux discours tomberaient alors en même temps que la camisole qui nous étouffe tous en Europe.
    Bonne année à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu’avons-nous à faire des commentaires d’un incapable cynique et pitoyable qui tient des propos surréalistes

      Supprimer
    2. Salut, mon bob, t’avais disparu des écrans radar. Trop pris par les partis de rami du club du 3ème âge de ton quartier ou occupé à essayer de déchiffrer les discours du capitaine de pédalo ? En tout cas, toujours pas capable d’écrire deux lignes de suite.

      Sache en tout cas que celui qui vient de déclarer : « ce combat, je le mènerai jusqu'au bout, contre les conservatismes, et ils sont nombreux, contre les populismes, et ils sont dangereux" a ajouté en off : « je remercie ceux qui ont renié leur idole (comprendre pour les types comme toi : leur merluche adoré) pour devenir de serviles zélateurs du nouveau socialisme, même s’ils ont peu de moyens intellectuels pour le faire. » Tu vois, notre bien aimé Président a pensé aux comiques dans ton genre en ce soir du 31 décembre.

      Il va peut-être venir bientôt te rendre visite dans ta maison de retraite. T’en as de la chance, mon gros.

      Supprimer
  3. Souhaitons au Président une meilleure année que 2013 qui fût pourtant exceptionnelle........en rebondissements…et en couacs…

    Le casting de la comédie Elysée 20013 est impressionnant !!!

    Cahuzac, Thevenou, Kader Arif, Yamina Benguigui, Aquilino Morelle dit « les belles pompes », Pierre-René Lemas, remplacé par Jean-Pierre Jouyet le « comploteur du diner de cons », et aussi les départs simultanés de son chef de cabinet et de son adjointe, toutes deux lessivées par leur versatile capitaine pédalo..

    Mais aussi quelques politiques….. Ayrault, Montebourg, Aurélie Filippetti, Benoît Hamon et quelques figurants courtisans.

    Un moment fort

    Une virée fatale en scooter, le départ de Valérie Trierweiler, une crise de paranoïa avec la mutation de quatre fonctionnaires chargés du ménage dans ses appartements privés à l'Elysée, soupçonnés de la prise de photos de la nouvelle dame des lieux…… Julie Gayet, fille d’un châtelain très fortuné qui a toutes ses dents. (Il n’est pas pauvre le châtelain)

    Pas rancunière, Valérie lui dédit un livre "Merci pour ce moment " et Montebourg lui fait parvenir une bonne bouteille « prestige » : la cuvée du redressement productif ; ...vin de piètre qualité si on en juge par les résultats… (30 000 chômeurs de plus tous les mois).

    RépondreSupprimer
  4. Les vœux de Nicolas Sarkozy

    Rendez-vous en 2015 pour porter ensemble le projet de rassemblement et l'espérance pour la France.

    Une vidéo dans laquelle il appelle "tous ceux qui le veulent" à le rejoindre. "

    2015, c'est l'année du travail au service des Français. Tous ceux qui ont envie de me donner leurs idées et de construire cette alternative sont les bienvenus" lance-t-il.

    "Rien n'est possible sans le rassemblement de chacun.

    Rassemblés, nous pourrons alors construire l'alternative pour la France. Je veux dire à tous ceux qui croient en nous que ce rassemblement est en marche et que rien ne viendra le mettre en cause.

    Les Français ont compris que la mondialisation est un fait acquis, qu'il faut moderniser notre pays pour que les entreprises soient compétitives, pour que les jeunes aient envie de réussir dans le pays qui est le leur, pour que l'école forme les jeunes au monde de demain et non au monde d'hier" insiste le président de l'UMP.


    "Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour 2015" conclut Nicolas Sarkozy, pour qui l'année s'annonce charnière.

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement,qu’avons-nous à faire des commentaires d’incapables cyniques et pitoyables qui tiennnent des propos surréalistes et formulent des promesses et des voeux qu'ils ne tiendront pas

    RépondreSupprimer
  6. Un zozo foutu dehors qui me promet un bonheur futur , aie aie aie .
    Je dois avouer ne pas avoir éprouvé le besoin d ' écouter notre président . Le voir envahir mon petit écran un jour de festivité , non , vraiment , très peu pour moi . Ecouter les infos le lendemain pour apprendre qu ' il n 'avait rien dit ( mis à part les conneries et promesses habituelles ) ne m 'a pas étonné . J ' ai vu des présidents défilés , mais les 2 derniers détiennent vraiment les palmes de l ' inutilité et de la nuisance .

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.