30 décembre 2014

Valls, son sang et nos larmes.


Il a promis des "sacrifices", on n'en doutait pas.
"Je ne veux pas dire aux Français que d'ici deux à trois ans nous en aurons fini avec les sacrifices."
Manuel Valls a eu cette formule curieuse, entre Noël et le jour de l'an.

Il pouvait être fier, "El Mundo", le fameux quotidien de centre-gauche espagnol, l'a qualifié d'homme de l'année. Nos voisins subissent pire, il faudrait leur pardonner.

"L'Espagnol qui veut changer la France"

Manuel Valls a concédé une (trop) large interview à ce quotidien voisin. C'est là, là-bas, qu'il a expliqué qu'il faudrait des années de sacrifices. Manuel Valls abuse des mots et des formules. Il y a peu, il célébrait la mémoire de l'action ouvrière en France.

Le voici qu'il promet des années de sacrifice pour rendre nos entreprises nationales compétitives dans la grande guerre économique mondiale.
"Nous devons faire des efforts pendant des années pour que la France soit plus forte, pour que ses entreprises soient plus compétitives et pour que son secteur public soit plus efficace, avec moins de coûts et moins d'impôts. "
Tout le monde connait la recette. Il n'y a rien de nouveau, rien d'innovant. Si les salaires baissent, si possible à un niveau au plus proche des comparaisons du tiers monde, nos entreprises seront sacrément compétitives. 

Manuel Valls enfonce le clou sur un argument  hérité des années 1900.
"Avec plus de croissance, il y aura bien sûr plus de travail et on pourra augmenter les salaires, mais l'effort pour parvenir à un État plus efficace, plus stratégique mais avec moins de coûts, devra continuer. "

3 commentaires:

  1. Ce monsieur a menti sur son passé , sa famille , sa fortune , son logement et vient parler de choses qu ' il ne connait pas : les sacrifices !
    De plus en plus de sans logis , de pauvres , de chômeurs , d ' associations quémandant des aides , de taxes et d " impôts nouveaux , et il parle de sacrifices !!
    De tous temps les politiques se sont spécialisé dans le mensonge , mais ce gouvernement détient la palme d ' or . Des ministres fraudant le fisc , d 'autres avec leurs enfants peuplant les prisons , un mari ex terroriste , des multi condamné pour détournements , des mensonge d 'état , des escrocs notoires continuant de siéger sur le banc des députés ,j 'en passe et des meilleurs tel que le palais de l ' Elysée devenu le lupanar de l ' élysée ..
    Et cette brochette de gens peu fréquentable dirigent le pays . Ils en arrivent à vous faire croire que les dettes , le chômage , la misère sont causé par les salaires des semi esclaves des travailleurs . Ils imposent des nouveaux prélèvements pour enrichir un peu plus les milliardaires . Pendant ce temps , des braves gens s ' insultent sur des blogs pour défendre l ' un ou l 'autre de ces inutiles .

    RépondreSupprimer
  2. Le même qu'il y a 30 ans : avide, poseur, habile,.... le roi de l'escalier.

    RépondreSupprimer
  3. "L'homme de l'année 2014 en Espagne!", oui! (Ouf!) et on ne va pas se fâcher, mais... "L'ombre de l'année 2014 en France," c'est un constat.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.