3 janvier 2015

400ème semaine politique: bonne année, François Hollande.



Ses voeux furent sans surprise. Mais la fin d'année avait été aussi pénible que le reste des mois précédents. On nous rappela la progression inégalée du chômage et le retour raté de Sarkozy. Un vrai plaisir de réveillon ! Pour 2015, Hollande promet l'audace, et se rêve écologiste.

En quelques jours, le froid revient, des SDF meurent à nouveau de misère. Les mêmes reportages radiophoniques et autres témoignages sur les limites de l'hébergement d'urgence défilent sur les ondes. Rassurons-nous, dans quelques mois, cette affaire sera médiatiquement terminée.

En quelques heures et quelques chutes de neige sur les stations de sport d'hiver, d'autres reportages, plus indécents encore, se succèdent aux premiers sur les "naufragés de la route".

François Hollande a enterré son quinquennat dans les premiers jours de 2014, il y a bientôt un an. 

En lançant un pacte de responsabilité, c'est-à-dire 40 milliards d'euros d'exonération de cotisations sociales alors même que la dette publique dépassait le cap symbolique des 2.000 milliards d'euros.  

Puis en nommant à Matignon, le plus sarkozyste de ses ministres, Manuel Valls.

Que restait-il ?

Rien.

Au revoir, donc. 

Bonne année, François Hollande ?




Year in review : 1 an de communication... par gouvernementFR


27 commentaires:

  1. Il a fait fort Coisepattes, là.
    Apparemment, il y a de l'avenir pour F. Hollande, celui-ci semblant être "enceint". Image subliminale ?

    RépondreSupprimer
  2. Déjà 400 ? C'est une vraie prouesse...
    Alors, joyeux billet 2015! et Bonne année, longévité toussa
    A 500, je t'offre un café (si si, j'insiste) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas sûr que je tienne jusque là ;-)

      Supprimer
    2. Mais si, à l'allure où vont les choses, on va y arriver, très vite, tu verras...

      Et puis, que ferais-je de ma tirelire (politique) sinon ? ;-)

      Supprimer
  3. Service minimum cette semaine mdr. Je reste sur ma faim!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gourmand! C'est le début de l'année, alors, des petites foulées pour se remettre en marche, tranquille, (Qui veut aller loin toussa), ok?
      Cool.

      Supprimer
  4. Jaloux ! c'mec là il s'embourbe de sacrées nanas ! ( le macho de service)

    Autour de moi - des gensses de gauche de chez gauche et pas bobos parigots : aux deux élctions de 2015 : deux bulletins blancs !

    RépondreSupprimer
  5. Piketty, Economiste de gauche.... Et la légion d'honneur

    « J’assume totalement ce que je pense de ce gouvernement, dont l’action ces deux dernières années a été catastrophique, et je n’ai pas besoin d’une Légion d’honneur pour le dire ou pour l’écrire », conclut l’économiste. Le gouvernement aurait pu aisément se dispenser de se le faire rappeler pour débuter l’année.

    Marcel Dassault, avionneur ….sur la situation de la France.

    Pour la France, son économie et ses finances publiques, elle aura été tout simplement calamiteuse. Croissance en berne (0,4 % au lieu du 0,9 % annoncé) ; déficits en hausse (4,1 % du PIB au lieu des 3,6 % promis) ; dette publique galopante (elle a pulvérisé la barre symbolique des 2 000 milliards d'euros et passera bientôt celle des 100 % du PIB)… Alors que le chômage bat chaque mois un nouveau record «historique», ces quelques chiffres démontrent sans appel la gravité de la situation:

    Notre pays continue de glisser - de plus en plus vite - sur la pente du déclin économique.

    Et pourtant, comme chaque année à pareille époque, voici que l'on nous explique que la France ne va pas si mal et qu'avec un peu de patience les choses vont s'arranger :… L'inversion de la courbe du chômage est pour le mois prochain......

    Cet optimisme de façade, ces pronostics à l'encre rose régulièrement démentis par les faits ne sont pas seulement inutiles, ils sont suicidaires.

    Ils entretiennent les Français dans l'illusion…..Un redressement sans effort est possible !!!

    ils rendent plus difficile encore la mise en œuvre des quelques réformes qui, seules, pourraient sauver nos finances du désastre.

    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour pouvoir avancer, il faut déjà faire le bon diagnostic et ne pas prendre les discours officiels pour argent comptant.
      Le problème de la France et des Français, ce n’est pas son déficit public qui résulte de choix politiques faits par la droite et les socialistes : mainmise des banksters sur le financement des dépenses de l’Etat, cadeaux fiscaux consentis aux nantis. Pour comprendre pourquoi la baisse des recettes pèse bien plus lourd que le niveau des dépenses sur l’état des finances, il suffit de comparer les taux d’imposition d’il y a trente et ceux aujourd’hui, de lister les niches fiscales et leurs bénéficiaires, de jeter un œil sur ce que paient les multinationales qui font de l’optimisation fiscale grâce à nos « partenaires » européens. A propos de dépenses publiques, il faudrait en même temps se poser la question de savoir pourquoi nombre d’élus locaux continuent à « jeter de l’argent par les fenêtres » alors qu’elles diminuent les prestations à ceux qui sont en difficulté.
      Le problème de la France et des Français, c’est son économie en lambeaux due à la dérégulation, à la financiarisation de l’économie, à l’absence de protections douanières, à la destruction de son outil industriel … autant de décisions qui relèvent de l’incompétence et de l’égoïsme de nos bien-aimées classes dirigeantes …

      Supprimer
    2. Argumenter avec un troll UMP, tu en a du courage, Demos, surtout qu'il ne lit pas les reponses, il deverse sa propagande-somnifere comme Bygmalion les fausses factures.

      Supprimer
  6. « Les mêmes reportages radiophoniques et autres témoignages sur les limites de l'hébergement d'urgence défilent sur les ondes. » (Juan). A l’heure où le pouvoir socialiste verse des larmes de crocodile sur les adhérents du MEDEF et leur fait des cadeaux, voilà pourtant un sujet qui mériterait un vrai travail de fond, surtout pour un parti de « gauche ». Mais que fichent les élus nationaux, qui sont plus protégés que tout autre et promeuvent leurs propres intérêts ? Rien. Et les ministères concernés ? Rien de plus.
    Tu me diras, Juan, ce n’est pas très grave, on ne parle que de 110.000 SDF et on est encore loin de Bombay ou de Calcutta, non ?
    Question : à quoi servent les « socialistes » ?

    RépondreSupprimer
  7. COMMENT CA VA ?

    Le moral des Français au plus bas depuis 1995

    Ils ne sont que 29% à se déclarer «optimistes» quant à l'avenir. L'Ifop relève par ailleurs que «la défiance à l'égard du gouvernement dans de nombreux domaines est à son paroxysme».

    Avec seulement 29% d'optimistes, le moral des Français est au "plus bas", selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.
    26% se disent "plutôt optimistes", 3% "très optimistes", tandis que 71% se déclarent pessimistes (45% "plutôt pessimistes" et 26% "très pessimistes").

    Le pessimisme l'emporte dans toutes les générations.

    La question posée était celle-ci: "En pensant à l'avenir, pour vous et vos enfants, diriez-vous que vous êtes très optimiste, plutôt optimiste, plutôt pessimiste ou très pessimiste?"

    RépondreSupprimer
  8. Bonne année à tous .. il y a quand même de bonnes nouvelles . Personnage préféré des français , J J .Golman et Omar Sy . Et nous serions raciste ? Le personnage politique préféré est Sarkozy .. et nous serions intelligent ?
    Non , pourquoi les français seraient pessimistes sur l ' avenir de leurs enfants , d 'eux même ou de leurs retraites ...L avenir est pourtant radieux , la dette augmente , le chômage augmente , le nombre de SDF augmente , la pauvreté augmente , les impôts et taxes augmente , l ' électricité , le gaz , l 'eau , les salaires du privé n 'augmentent pas , les retraites n 'augmentent pas ( mieux le prélèvement de la CSG augmente ) les caisses de retraites complémentaires ne pourront bientôt plus payer leurs retraités ' et l 'état n 'est pas en mesure de payer ce qu 'il leurs doit ) , l ' état bascule ses retraités sur la CNAV sans compenser intégralement ce qu 'il s ' était engagé de faire , mieux , il exonère de cotisations sociales le patronat , et comme il ne pourra encore une fois compenser la CNAV , devinez qui va payer . Pessimiste le français ? allons donc il n y a pas de quoi .

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas Sarkozy, personnalité préférée des Français en 2015......?

    Personnalité préférée - .....C'est Nicolas Sarkozy qui rafle la première place dans le cœur des Français.,

    L'ancien président de la République arrive en tête du classement publié hier par l'Hebdo du Samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez courage Dandut, encore 2500 messages et Pierre Gattaz te donnera un bonbon a la menthe.
      Allez les gars on encourage Dandut !

      Supprimer
    2. Pas de fausse joie . Inutile de pavoiser ni de sortir les feux d 'artifice . Le nico arrive en 42 iem position du sondage . Il est par contre le premier homme politique . Je me demande toujours comment sont fait ces conneries de sondages .

      Supprimer
  10. ALAIN JUPPE.........

    L'ancien Premier ministre Alain Juppé (UMP) a concédé aujourd'hui que François Hollande était "dans son rôle" en professant "l'optimisme", mais estimé que la France restait dans un "marasme profond".

    "J'entends bien l'optimisme présidentiel, il est dans son rôle en essayant de faire passer ce message. Mais il faut regarder la situation avec lucidité", a réagi M. Juppé, interrogé par des médias.

    A l'offensive (Molle) depuis ses voeux de la Saint-Sylvestre, François Hollande a "assumé" ce matin l'échec de sa politique de lutte contre le chômage mais brandi avec une combativité de propagande, l'étendard des réformes visant à réveiller l'espoir d'une sortie de crise

    ."Même si la croissance frémit un tout petit peu, elle reste tout à fait molle, comme il l'a dit lui-même, et tout à fait insuffisante pour permettre de relancer une véritable création d'emplois, un vrai recul du chômage.

    Donc il reste encore beaucoup à faire", a estimé le maire de Bordeaux.

    "Je pense que les réformes structurelles qui nous permettront de maîtriser nos déficits et d'aller vers une baisse des prélèvements obligatoires ne sont pas encore engagées suffisamment. Donc il y a encore beaucoup à faire à la fois pour convaincre les Français et changer la situation", a conclu le candidat déclaré à la primaire à droite en vue de 2017.
    .

    RépondreSupprimer
  11. L'activité de l'industrie française encore plus déprimée que prévu

    L'activité dans le secteur manufacturier français s'est révélée plus déprimée que prévu en décembre, avec un indice PMI s'établissant à 47,5 points contre 47,9 points dans une première estimation du 16 décembre, et 48,4 en novembre,a annoncé la société Markit dans un communiqué.
    Il s'agit de "la plus forte contraction du secteur" depuis août, selon Markit, pour qui tout chiffre inférieur à 50 signale une récession.

    Le communiqué signale par ailleurs que dans l'industrie française, l'emploi a reculé pour le 9e mois consécutif, et les prix de vente ont baissé pour le 10e mois consécutif.

    Hollande, (Plus vert que moi.... Tu meurs) nous dit ce jour, qu'il assume le chômage.......Alors , c'est quand sa démission ?
    .

    RépondreSupprimer
  12. Décidément , le PS a tout pour nous séduire . L ' oncle de ségolène , le général Royal en a ras le bol des questions lui demandant si il est parent avec ségo . Il ne veut pas entendre parler d 'elle et ne partage pas ses opinions . C 'est une menteuse qui a salie la mémoire de mes parents et de mon frère . Mon frére le lieutenant colonel n 'est pas mort au combat en Algérie comme elle le prétend , mais d ' un cancer en 1981 .> >

    RépondreSupprimer
  13. C'est l'affiche du prochain film "Merci pour ce moment" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JE SUIS UNE GUERRIERE…

      « Merci pour ce moment », …..Maintenant un film !!!

      L'adaptation du livre de Valérie Trierweiler au cinéma agace l'entourage de François Hollande. Dans la presse, ses proches conseillers en « com. » fulminent contre la démarche de l'ex-compagne du Président.

      Un malheur n’arrive jamais seul : l’affaire Cahuzac est renvoyée en correctionnel et un film est aussi en préparation pour une sortie en salles en 2016.

      La nouvelle campagne en communication (Présidentielles 2017) de Hollande a déjà du plomb dans l’aile ; Certains analystes politiques nous prédisent l’implosion du PS après les élections régionales, voir,…. juste après les cantonales en Mars.
      Lors de son interview à France Inter, Hollande nous a avertis que les mesures prises produiront leurs effets…….
      ....le siècle prochain ; ….Quel lapsus malencontreux !

      Le changement….. ce n’est donc pas pour demain !!!!
      .



      Supprimer
  14. C est fait , nos énarques au pouvoir prouvent une fois encore qu ' il est extrêmement facile de trouver quelques misérables centaines de millions Pour compenser le dédit de l 'écotaxe , une taxe exceptionnelle de 2 centimes sur le litre de gas oil et de 1,8 centime sur le litre de 95 a été instaurée . Ils peuvent donc continuer de signer des contrats foireux sans soucis . Comme toute taxe , celle ci est provisoire et restera en vigueur jusqu ' à l 'épuisement du pétrole . J aimerai savoir qui est le con qui a déclaré qu 'il n ' y aurait pas de nouvelle taxe ni augmentation d ' impôt en 2015 !

    RépondreSupprimer
  15. La France aura connu ses heures les plus sombres avec la gauche au pouvoir et le pire président socialiste aux commandes de notre pays .
    Seul , Sarkozy restera dans l'histoire comme le chef de l' Etat le plus actif , le plus direct , le plus humain , près des gens , franc parler , émotif et sensible , sans cesse sur le métier il remettait son ouvrage , s'il échouait , il se relèvait , se remettait au boulot ; européen , mondialiste , c'est le Président qui a dépoussièré ce pays endormi , frileux , sclérosé par les règnes successifs de ces rois fainéants "" qui l'ont précédé ..
    On cite , comme grands hommes : Napoléon , De Gaulle ...etc ...; on pourra rajouter , et loin au dessus de la mélée : Mr Sarkozy !

    RépondreSupprimer
  16. @Charles Henri
    Ici, c'est SarkoFrance, pas SarkoFans, whaarff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ici c est pas la France , c est plutôt le depotoir des aigris teigneux hargneux revanchards losers antisarkos sarkophages sarkophobes sarkophiles sarkoglycémiques , bref le prurit social et sociétal de la lie de la fange des ratés de la vie : les gens de gauche anti France insultes caricatures calomnies attaques ad hominem , elle est belle la gauche !

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.