4 mars 2015

Sarkozy pas content.

Que ce crépuscule est long et lent.

Il n'est même pas certain que Nicolas Sarkozy ait réellement pris la mesure de la giscardisation qu'il subit. Systématiquement rattrapé par son bilan, incapable de mesurer combien son propre comportement est inadéquat quand il va prendre quelques billets chez des émirats pour des micro-conférences, mal à l'aise dans le rôle du fédérateur d'une UMP fractionnée alors que son action ne valait que dans l'autoritarisme personnel, Nicolas Sarkozy souffre et le montre.

Mais a-t-il compris ?

Ces derniers jours, il fit la une d'un hebdo "people" avec Carla Bruni - on nous promettait qu'il allait se venger de ses ennemis de l'intérieur. Dans les colonnes du Figaro, il tente de vendre l'idée d'une politique alternative alors que ses propres députés applaudissaient (timidement) la loi Macron.

Sarkozy est pris d'effroi à l'idée que le FN le siphonne de l'intérieur. "Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second" clame-t-il. Mais qui l'écoute ?
«Il nous faudra engager ni plus ni moins une révolution des esprits, débarrassée de tous les dogmes, afin de mettre l'entreprise, quelle que soit sa taille et dans toutes ses dimensions, au centre de toutes les décisions économiques du gouvernement»

Il a raison sur un point. Une "révolution des esprits" a eu lieu, paisiblement. Nicolas Sarkozy n'est plus l'objet de fascination médiatique ni l'idole d'une droite décomplexée. Il doute et fait douter.

La décennie 2002-2012 semble close.

Enfin.


12 commentaires:

  1. La présidentielle de 2017 sera gagnée soit par Sarkozy, soit par Marine Le Pen...et par personne d'autrte.
    À l' UMP, Sarkozy a déjà gagné par défaut : Juppé est obligé de s'aligner sur lui :

    http://ump.blog.lemonde.fr/2015/03/03/alain-juppe-fustige-la-politique-de-francois-hollande/

    RépondreSupprimer
  2. Non, il faut bien le reconnaître, Xynthia ce n'est pas la faute à Sarko :-)
    Par contre, le bordel en Libye, et par extension au Mali et dans toute la zone sahélienne, ça c'est TOTALEMENT la faute à Sarko ! Pas mieux pour Hollande qui a failli faire pire en voulant aller, seul, "punir" la Syrie ! Merci Obama de nous avoir épargné ça.
    Le temps est venu de mettre au pouvoir des gens qui s'occuperont des problèmes de la France avant tout. En bien ou en mal, mais au moins qu'ils gèrent les affaires de NOTRE pays, avant d'aller se mêler de celles des autres !

    RépondreSupprimer
  3. la tête de veau en dehors du 21 janvier , je supporte pas

    RépondreSupprimer
  4. La gauche c est la haine la violence la calomnie la caricature les attaques ad hominem les insultes injures inquisitions envers tous ceux qui refusent de se plier à leurs diktats ; la gauche porte les germes du fachisme du racisme de l homophobie ; ils divisent ils créent un climat de guerre civile , ils ruinent l ' économie afin de créer un maximum de pauvres sachant qu un pauvre vote toujours à gauche qui les cocufie en les rendant encore plus pauvres

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Juan : où allez-vous les chercher, vos commentateurs ?

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais mon cher, Jpd83, ce bon Charles n’a aucun objectif. Penser que c’est le cas est comme imaginer que nos politiciens ont un projet de société. Ce pauvre Charles, empli de la noblesse de sa mission et ayant conscience de sa propre matière vivante grâce à la haine que les autres lui vouent – peut-être - il tape sur son clavier des phrases qu’il a notées sur son petit cahier à spirales au cours des réunions de son parti. Il reporte soigneusement des formules millimétrées, qui s’entraînent, s’enroulent les unes sur les autres, car Charles est très sérieux et très obéissant. Dans son parti, tous les Charles, les Pierre et les Roger sont d’ailleurs très sérieux et très obéissants car ils n’ont aucun doute : la solution, c’est la dictature et son corollaire, sa condition sine qua non : l’élimination de ceusses qui sont différents. Hein, Charles ?

      Supprimer
  8. One more time ! Que ce soit Sarkozy, Juppé, Hollande, Bayrou, Le Pen, Dupont-Aignan ou n’importe quel ectoplasme de gauche, de droite, de centre-droit ou de centre-gauche, qui vienne danser la sarabande sous nos yeux, n’a aucun intérêt. Ceci dit, je continue à être effaré à longueur de journées et de colonnes par l’absence de vision politique de nos dirigeants, de débats sérieux qu’ils lancent sur des thèmes qui nous préoccupent. Il ne se passe rien, comme dans n’importe quel désert du globe et même moins. Rien d’autre que des faits divers, des infos people, des guerres, de quelques rapports officiels qui tombent des arbres comme les marrons, de temps en temps, mollement commentés par la presse : « la Cour des comptes remarque … », « la Commission Duchmol conseille d’innover … », le dernier rapport du Ministre de la Santé indique qu’il y a eu plus de morts dues à la grippe avec ce froid hivernal ... ». C’est à pleurer. Pas la grippe, hein, mais cette atonie, cette passivité, cette résignation grise et enveloppante.
    On va bientôt pouvoir lire les livres des prisonniers russes sur le goulag en ayant l’impression d’y être. Pour combien de temps ?

    RépondreSupprimer
  9. Vendredi 6 mars 2015 :

    Claude Guéant en garde à vue dans l'enquête sur un présumé financement libyen de la campagne de Sarkozy en 2007.

    Claude Guéant a été placé en garde à vue, vendredi 6 mars, a annoncé une source au Monde, confirmant une information de L'Express.

    Entendu depuis 6 h 45 par les enquêteurs, l'ancien ministre de l'intérieur UMP est notamment interrogé sur l'origine d'une somme de plus de 500 000 euros versée sur son compte en mars 2008 et en provenance d'un compte à l'étranger.

    Quand cette affaire a été révélée, M. Guéant a avancé que ces « 500 000 euros provenaient de la vente en 2008 de deux tableaux du peintre hollandais Andries van Eertvelt à un confrère avocat. Cela n'a rien à voir avec la Libye ».

    Les enquêteurs se demandent si le cabinet d'avocat ne serait pas une simple boîte à lettres dans la transaction et si cette vente de tableaux ne cache pas des mouvements de fonds suspects.

    Comme l'ont assuré plusieurs spécialistes, les œuvres d'Andries van Eertvelt n'ont jamais atteint une telle cote, d'autant que l'ancien ministre parle de tableaux de taille réduite, qui sont évalués autour de 15 000 euros.

    Par ailleurs, M. Guéant aurait dû obtenir un certificat du ministère de la culture pour vendre, au tarif qu'il a indiqué, des œuvres à l'étranger. Or il n'en a jamais fait la demande ; ce qui constitue un délit.

    En 2013, Claude Guéant avait également été mis en cause après la découverte de paiements en liquide suspects pour un total de 20 000 à 25 000 euros qu'il attribue à des primes en liquide, touchées lorsqu'il était au ministère de l'intérieur.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/06/claude-gueant-en-garde-a-vue-dans-l-enquete-sur-un-presume-financement-libyen-de-la-campagne-de-sarkozy-en-2007_4588902_3224.html

    RépondreSupprimer
  10. http://www.marianne.net/elie-pense/instinct-primaire-mort-etat-islamique-100231829.html

    http://www.marianne.net/sauver-les-chretiens-orient-100231818.html

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/au-nom-de-notre-humanite-164464

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.