21 septembre 2016

Les 13 premières mauvaises mesures du candidat Sarkozy

Il faudra bien parler des propositions de Nicolas Sarkozy pour la France. Au fil des réunions et des interventions publiques, on finit par deviner ce qui pourrait ressembler à un programme.


Ou pas.


Ces mesures sont toujours détestables, souvent inutiles, et, si l'on en croit son bilan du précédent quinquennat, il n'en appliquera pas le dixième. 

1. Une loi contre le port du Burkini, une bêtise qui en appellera d'autres: on attend que les uniformes de scouts que nous croisons le dimanche seront également prochainement interdits s'il est élu. Sarkozy n'a pourtant rien à dire ni rien dit sur ces uniformes chrétiens de la vie civile.

2. La création d'un parquet spécialisé contre le terrorisme ? Il existe déjà.

3. La fermeture des frontières ? C'est déjà le cas.

4. Comme le FN, Sarkozy propose de suspendre le regroupement familial. C'est anecdotique (environ 12000 personnes par an).

5. Sarkozy réclame la constitution d'un "islam de France". Si l'on met de côté le slogan, qu'est-ce que cela signifie ?

6. Interner les fichés S ? A quoi bon. La majorité des auteurs des attentats terroristes depuis 2012 (Mohamed Merah), n'étaient pas fichés S. Et la République s'abime à devenir un régime arbitraire. Des lois existent pour accuser, juger et éventuellement condamner des comploteurs terroristes. Qu'on les applique. Le reste n'est que formule démago.

7. Défiscaliser les heures supplémentaires ? C'est sans doute la seule mesure économique de son ancien quinquennat qu'il assume. Sarkozy veut la rétablir. C'est une aberration macro-économique et un argument ultra-libéral. Rendre plus avantageux et mois cher le travail de ceux qui en ont quand des millions d'autres en cherchent ? Quelle funeste proposition.

8. Sarkozy propose aussi de pérenniser le CICE de François Hollande, une politique de l'offre dont on mesure aujourd'hui l'échec.

9. Réserver les allocations sociales aux citoyens français ? Sarkozy n'a pas encore repris à son compte cette mesure proposée par le Front national. La prestation sociale la plus "ouverte", la moins conditionnée puisque même un statut légal de résidence n'est pas exigé pour en bénéficier est la AME. Elle coûte 800 millions d'euros par an, soit 0,4% des dépenses de Sécurité sociale annuelles. Outre l'argument humanitaire, on doit avancer le simple pragmatisme sanitaire: veut-on laisser des étrangers illégaux malades sans soin dans notre pays ?

10. Supprimer la généralisation du tiers-payant ? Le tiers-payant est cette mesure qui permet aux plus démunis de l'assurance maladie de n'avoir pas à avancer les frais de santé chez le médecin. Que le candidat des riches veuille supprimer la mesure n'a rien de surprenant. S'il était vraiment au Front national, il réserverait la suppression aux immigrés.

11. Une baisse massive des impôts ? Mais pour qui ? Le quinquennat Hollande a vu les impôts progresser très largement. Et principalement sur les plus aisés (oui, oui, c'est sans doute la seule mesure de gauche de cette équipe !).

12. Supprimer 300 000 postes de fonctionnaires ? On attend la répartition. Nicolas Sarkozy a été incapable de mettre en oeuvre sa précédente promesse de supprimer un poste de fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Sarkozy est parvenu à réduire de 10 000 le nombre de policiers et de gendarmes. Alors que la France s'engageait dans une guerre contre le terrorisme, il n'y avait sans doute rien de pire ni de plus irresponsable.

13. Comme en 2007, le candidat furibard propose enfin d'augmenter de 25% le temps de travail des enseignants contre une augmentation de 20% de leur salaire. Il nb'a pas tenu cette promesse lors du quinquennat précédent. Pire, le nombre d'élèves a augmenté, mais Sarko avait quand même réduit le nombre d'enseignants. Rappelons aussi que l'effort de financement global de l'éducation en France a baissé de près d'un point de PIB entre 2000 et 2009. Par ailleurs, les enseignants français travaillent plus que leurs homologues européens, mais gagnent moins


7 commentaires:

  1. et rien sur les Gaulois ???? :-) ouais c'est vrai ça ferait antisarkozyste frénétique.... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Heureux de voir notre Sarkofrance se réveiller. Il va falloir que le Jegoun se réveille aussi.

    Un detail néanmoins : la défiscalisation des heures supplémentaires n'est pas ultra libéral mais populiste (et comme tu dis, contre productif). Dans l'absolu, les libéraux sont contre les charges, les limitations des durées du temps de travail,... mais surtout pas contre des exonérations de charges arbitraires. C'est même presque anti libéral.

    Les libéraux de gauche ont encore de la pédagogie à faire.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi vous limiter à Sarkozy, qui n'est pas le seul candidat de la droite ? Parce que, quand vous vous attaquerez aux 1000 pages du programme de Bruno Le Maire...

    RépondreSupprimer
  4. 1) Depuis quand l'uniforme de scout est il le symbole d'un interprétation fanatique d'un texte religieux ?
    Depuis quand les scouts sont ils un ordre religieux ? Vous n'avez visiblement jamais fait de scoutisme...

    3) Je reviens de Belgique, je n'ai pas vu de frontière fermée...

    7) L'ultra-libéralisme n'existe pas, personne ne se revendique de l'ultra-libéralisme. Sinon effectivement c'est mesure qui coûte cher, ne rapporte pas grand chose et n'a strictement aucune influence sur le chômage.

    10) Pas d'accord avec. Il faut que les Français se rendent compte que la santé coûte en réalité très cher. Cette prise de conscience est, à mon avis, nécessaire pour éviter gaspillage et abus. De plus, les plus démunis sont déjà au tier-payant donc pourquoi le généraliser ?
    Mieux faire en sorte que la Sécu rembourse plus vite les frais.
    De plus, la volonté de cette mesure est avant tout d'étatiser la médecine en liant les revenus des médecins à la sécu.

    11) Baisse des impôts pour ceux qui en payent... Ceux qui on vu leur pouvoir d'achat se réduire le plus c'est à dire les classes moyennes.

    12) Dans les collectivités locales et l’administration on trouvera sans aucune difficulté 300.000 personnes qui ne servent à rien.

    13) Vous avez raison sur Sarko mais tort sur une chose : le problème ce n'est pas la quantité de profs mais la qualité de l'enseignement.
    La formation des professeurs est assez lamentable (les IUFM sont des usines à nuls) et au final, les "meilleurs" se retrouvent souvent dans l'enseignement privé sous contrat.
    De plus il y a environs 40.000 professeurs sans affectation réelle.
    Les profs doivent être nettement mieux payés.
    En revanche, ce que vous dites est faux, il n'y a que les profs du primaire qui travaillent globalement plus que leur homologues européens, les profs du secondaire travaillent moins.

    Pour tout le reste, vous avez raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci votre honneur, mais mais mais.
      J'ai fait un peu de scoutisme gamin. Trop d'ailleurs.

      Supprimer
    2. Et le seul mouvement de scoutisme laïc en France n'a pas d'uniforme. Ils mettent parfois un fouloir (ce que j'ai toujours refusé de faire quand j'en etais membre).

      Mais c'est Skandal. Il croit avoir des connaissances sans se rendre compte qu'elles ne sont que partielles tout en prétendant être plus compétent que les autres et en s'efforçant de le démontrer. Je l'ai viré de mon blog aussi pour ça.

      Supprimer
  5. Pourquoi vous en tenir au programme du seul Sarkozy ? On verra quand vous vous attaquerez aux 1 000 pages du programme de Bruno Le Maire !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.