16 mars 2019

La véritable renaissance européenne de Macron (619ème semaine)

 

 

Macron part faire du ski après avoir donné quelques leçons d’environnement en Afrique, entouré de militaires anxieux de sécuriser leurs bases et d'une cinquantaine de patrons heureux de quelques contrats. 

L'absurdité de cette Macronie se résume en peu.


TERRORISME

Un terroriste blanc, australien, brandit l'ouvrage du néo-nazi français Renaud Camus "Le Grand Remplacement", puis se filme et diffuse en direct sur Facebook le meurtre de 49 musulmans dans deux mosquées en Nouvelle Zélande. En France, les sympathisants d'extrême droite toussent; les furibards qui habituellement déversent leur haine de l'islam tentent de s'exonérer.

Quelques laïcards égarés dans leur rage contre -productive tentent de justifier en accusant la Nouvelle Zélande de communautarisme anglo-saxon: "Le multiculturalisme est la règle, la coexistence le but. C'est le modèle anglo-saxon qui est le cadre de cette tuerie. (...) En France nous sommes protégés de ce type d'attentats."...

On croit rêver...

Sont-ils tous à ce point dérangés que "pour une fois", des dizaines de musulmans sont victimes d'un attentat terroriste ? 

Sur CNN, un ancien de la CIA explique que les suprémacistes blancs sont "désormais plus dangereux que Daesh". "Une tuerie dans une synagogue est un acte terroriste antisémite. Une tuerie dans une mosquée est un acte terroriste islamophobe." conclue à juste titre Jean-Dominique Merchet, dans l'Opinion.

En Algérie, la momie Bouteflika renonce à se représenter à la présidentielle, et annule la présidentielle. L'Algérie voisine, si proche, si loin. La France officielle applaudit à ce déni de démocratie. La jeunesse, majoritaire, est dans la rue. Macron tweete son soutien prudent, lui qui préfère soutenir son ancien garde du corps quand il cassait du jeune en marge des manif du 1er mai, réduit les APL ou fait voter une loi de sélection à l'université. Macron aime la jeunesse ailleurs.

A Londres, le Financial Times se demande si Macron ne prend pas la pente du despotisme... Ah mince... Le président des Riches lâché par les siens...


CYNISME

Emmanuel Macron repart en Afrique avec une cinquantaine de chefs d'entreprises français, contrats obligent. Escale dans la dictature djiboutienne, si stratégique. Puis en Éthiopie et enfin à l’édition kényane du OnePlanetSummit, ce gadget macroniste pour dire qu'on fait des choses pour l'environnement. Si si, ne riez pas... Macron va parler écologie au Kenya où quelques entreprises françaises, invitées du voyage, sont au centre de scandales écologique tel ce projet d’exploitation pétrolière ou le projet LAPSSET (Lamu Port-South Sudan-Ethiopia Transport corridor project).
" Si le climat était une banque, on l'aurait déjà sauvé." Jean-Luc Mélenchon
Macron parle écologie en Afrique tandis qu'en France des milliers de jeunes et moins jeunes manifestent vendredi pour lui rappeler son inaction coupable. Que fait Macron, et ses ministres de Rugy ou Poirson, à part de grandes déclarations sur ces "milliards d'euros" "mobilisés" pour le climat lors de sommets médiatisés ? Quatre ONG, et pas des moindres, la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme, Greenpeace France, Notre affaire à tous et Oxfam France, déposent un recours administratif contre l’Etat français pour « inaction climatique ». La ministre Brune Poirson s'énerve sur twitter et crie au "cynisme".
  1. Mais Macron, en séchant le COP 24 en décembre dernier, n'était-il pas cynique ? 
  2. La prolongation de l'autorisation du glyphosate par la Commission européenne contre l'avis du Parlement n'était-elle pas cynique ?
  3. La suppression des objectifs chiffrés de réduction des gaz à effet de serre au profit d'une formule floue de "neutralité carbone en 20150", n'est-ce pas cynique au regard de l'urgence ?
  4. Le refus de toute régulation contraignante ou attaque en justice contre les entreprises polluantes n'est-il pas cynique ? 
  5. Le soutien aux projets polluants comme les forages en Guyane et la raffinerie de Total à la Mède n'est-il pas cynique
  6. Le maintien discret de 8 milliards d'euros de niches fiscales favorables aux énergies fossiles n'est-il pas cynique ? 
  7. Les reports des engagements publics écologiques aux calendes grecques n'est-il pas cynique? 
  8. Les effets d'annonce comme cette loi pour mettre fin aux hydrocarbures tout en prolongeant l'autorisation des soixante-deux concessions pétrolifères jusqu’en 2040 ne sont-ils pas cynique ? 
  9. Le gel de la fiscalité carbone n'est-il pas cynique ? 
  10. La division par deux du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui soutient la rénovation énergétique des logements, n'est-elle pas cynique ?
Vendredi 15 mars, les ministres Poirson et Attal font un selfie pendant la marche pour le Climat, tandis que l'Assemblée nationale vote l'extension de l'autorisation d'exploitation de pesticides jusqu'en 2025. Combien de lobbyistes à l’œuvre derrière cette mesure cynique ?

VIOLENCE

La loi dite "anticasseur" est votée. La renaissance européenne est en marche. Le Sénat, majoritairement à droite, a voté sans rechigner cette loi proposée par la droite furibarde et entérinée par les godillots macronistes à l'Assemblée. Les rares récalcitrants ont été menacés d'expulsion du groupe majoritaire par Gilles Le Legendre, ancien socialiste devenu collabo de ce mauvais régime. Exit la liberté de manifester. Cette dernière sera désormais, plus que jamais dans l'histoire de la Vème République, sous contrôle: interdictions préfectorales, sans juge, de manifester à l'encontre d'individus représentant «une menace d'une particulière gravité pour l'ordre public» (notez le flou); création d'un fichier national des interdits de manifester; délit de dissimulation volontaire du visage; fouilles aux abords de manifestations.


Le Brexit vire au désastre. La renaissance européenne est en marche. Du Brexit au "Brex-shit", il n'y a plus qu'une marche. Et les Britanniques jouent involontairement les épouvantails idéaux du prochain scrutin européen de mai. D'ailleurs, ils devront y participer, n'est-ce pas délicieusement cocasse ?

LREM s'est-elle dotée d'une tête de liste, enfin, à deux mois du scrutin ? Face à Marine Le Pen, Nathalie Loiseau, la discrète secrétaire d'Etat aux affaires européennes, rate sa déclaration de candidature: "Marine Le Pen, je voudrais vous dire bravo parce que vous avez réussi à me faire changer d'avis : je suis prête à être candidate". Sans rire ? Il fallait une émission télévisée, où la blonde présidente de l'Immonde répète ses mêmes idioties (ah ! Le SMIC à 36 euros de l'heure... L'incompétence de Marine Le Pen n'a pas de limite), pour être "prête à être candidate" ? Bravo !

Macron bafouillait qu'il fallait protéger les démocraties européennes contre des ingérences étrangères mais pourtant il se soucie peu du manque de démocratie ... au sein de cette même Union européenne. Macron se tait sur l'incapacité parlementaire européenne, la quasi-toute puissance de la Commission européenne seule à proposer les lois. Face à Marine Le Pen à la télévision, Nathalie Loiseau ne fait pas mieux. Il faut protéger les lobbies, dont on estime à 20 000  les effectifs entourant les lieux de décisions européennes à Bruxelles et Strasbourg. D'ailleurs, la Macroniste s'est empressé de traduire dans la loi française la répression des lanceurs d'alerte exigée par une décision européenne. On applaudit, ou bien ? Et quand un Commissaire européen décide de passer outre le vote du Parlement européen qui interdisait le Glyphosate en brandissant un rapport de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments qui n'était qu'un copié/collé d'un rapport de Monsanto fourni par quelque lobbyiste, où est la renaissance européenne ? Et quand l'ancien président de la Commission Barroso part cachetonner chez Goldman Sachs, sans sanction ni contrôle, pour mieux revenir faire un peu de lobbying l'an dernier, où est la renaissance européenne ?

Loiseau se ridiculise ainsi en direct et sans filet à la télévision. On imagine que Macron voudra peut-être la dégager de la tête de liste européenne. Puis voici Castaner qui succombe à son tour. Il est en couverture de la presse people. Il a été surpris et filmé en boite de nuit parisienne, samedi, par de nombreux smartphones, alors qu'il buvait, dansait et embrassait une ancienne de ses conseillères. Dérapage public, sans garde du corps, un soir post-manifestation. Castaner dérape quand le "patron" est loin. "Vous remarquerez qu’il y a une merde à chaque fois que le patron est à l’étranger." confie sobrement Mimi Marchand aux Jours. Pauvre Castaner... Le Rantanplan du gouvernement, désormais associé aux centaines de blessé.e.s et de mutilé.e.s, est embrouillée dans une sale histoire d'adultère filmé en public et sans sécurité. Le sentiment de toute-puissance de ces hommes de pouvoir n'a pas fini de surprendre.



ARNAQUE

https://twitter.com/zededalus?lang=fr
Le Grand Débat se termine vendredi 15 mars. Les deux prestataires du gouvernement se frottent les mains, l'opération fut belle. "En échange d’une forte visibilité et de revenus appréciables – selon nos informations, Cap Collectif devrait toucher un million d’euros du gouvernement –, ces deux acteurs ont accepté de se prêter à un exercice totalement biaisé destiné à redonner une légitimité à un pouvoir impopulaire" résume le site Les Jours. D'ailleurs, connaissez-vous Cyril Lage, ancien lobbyiste et président de l’entreprise Cap Collectif choisie par l'équipe Macron pour gérer la plateforme du grand débat ? Le sieur avait tenté de créer une "plateforme" similaire avec le soutien affiché de Marion Maréchal-Le Pen. Pas belle la vie ?

Le gouvernement peine à trouver des volontaires pour les "conférences citoyennes régionales" censées résumer les contributions. De 100, le quorum est descendu à 50. Il y a trop de citoyens tirés au sort à refuser de participer. Jupiter jubile, près de 2 millions de contributions reçues, et, surtout, des heures et des heures d'antenne consacrée à sa propagande gouvernementale. Le clan macroniste se félicite grassement du succès de l'opération. De quel succès parle-t-on ? Les jeunes, les chômeurs, les pauvres, les familles, les classes laborieuses ont déserté les rangs de cette mascarade. Les participants, largement minoritaires, ont été à une écrasante majorité des vieux (77%), des cadres et professions intellectuelles supérieures (65%), des propriétaires (76%). Pire, les sondés doutent des suites qui seront données et se méfient de l'enfumage gouvernemental à venir. D'ailleurs, d'après les sondages, les principales mesures réclamées sont contraires aux objectifs et à la politique macronistes: réindexation des retraites sur l’inflation, baisse de la TVA sur certaines catégories de produits, augmentation du Smic, rétablissement de l’ISF. Macron va-t-il encore avaler sa cravate et dévier de sa présidence des Ultra-riches ?

 

PRIVILEGES

Brigitte et Manu filent au ski. Il faut fêter ce succès, avec l'argent des contribuables. Tout souriant dents blanches dans sa combi au pin's tricolore, le crâne que l'on devine dégarni, Manu 1er slalome pendant que des Gilets Jaunes déboulent à Paris.

La veille, son shérif avait prévenu que de nombreux casseurs seraient présents. Le message fut largement relayé sur les chaînes et radio d'information, comme si le communiqué de presse de l'intérieur valait reportage. La gendarmerie poste ses blindés. Les forces de l'ordre nassent les manifestants sur les Champs Elysées. Bizarrement, ce gouvernement "ultra-préparé" à la venue de casseurs "ultra-violents", laissent ces derniers venir et agir, et, bien sûr se faire filmer. Pour ensuite communiquer sur la violence irresponsable de ces gueux qui abiment la vitrine du Fouquet's...

Brigitte et Manu font du ski. 
A l'Assemblée nationale, en pleine nuit, les godillots votent le principe de privatisation d'Aéroports de Paris, entreprise publique, stratégique et profitable. Brader des actifs stratégiques (l'entrée sur le sol national !), quelle belle affaire !

Combien de lobbyistes à l’œuvre pour soudoyer les édiles de la Macronie ?



 Macroniste anonyme, ne part pas.





7 commentaires:

  1. Niveau de démagogie consternant,Juan

    - Que savez-vous des relations entre Castaner et sa femme : couple très libéré, ou, au contraire, en voie de séparation, et vous imaginez-vous que Castaner ignorait que ses images en boîte de nuit seraient largement diffusées ?

    -Pourquoi Macron ne pourrait-il pas prendre des vacances ce week-end ? Vous pensez que c'était à lui d'aller affronter les Black Blog à coups de poing ? Ou bien que, des Pyrénées, il lui était impossible de donner des instructions aux responsables de l' ordre ? ("Allô, Mademoiselle ! Ça fait 1 heure que je demande le 36 au Quai des Orfèvres !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prenez un peu de recul, Elie, sans énervement. Primo, l'affaire Castaner n'est pas une bonne nouvelle pour la Macronie. Ce n'est pas la plus grave, on l'oubliera sans doute. Elle permettra sans doute aussi de calmer les ardeurs du lministre à faire des publi-reportages sur sa vie de famille dans la presse, c'est déjà ça. Sur Macron au ski, le fait qu'il ait du écourter son séjour laisse penser qu'il a saisi que sa place symbolique n'était pas à bronzer sur les pistes.

      Supprimer
    2. Vous avez raison,j' ai tendance à minimiser le rôle du symbolique en politique...Mais on a bien le droit de rêver à une politique rationnelle qui serait fait pour des citoyens rationnels, non ?

      Supprimer
    3. Dans ce cas la, qu'ils arretent d'hurler a des atteintes aux symboles de la république chaque fois qu'ils subissent une attaque personnel... Lorsqu'ils votent la vente de nos biens nationaux (Engie, Francaise des jeux, aéroports de Paris) en catimini, la vraie casse de notre république elle est la.

      Supprimer
  2. Hello Doc !
    C'est quoi un citoyen rationnel ? Un citoyen formaté ?
    Vive la diversité ! Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La diversité, et même l' opposition absolue sans compromis possible, peuvent très bien s' exprimer par des arguments rationnels.

      Supprimer
  3. Ça dépend qui est concerné : les gueux ou les princes.
    En général ce sont les seconds qui ont le pas sur les premiers dans notre beau monde et plus encore sous Micron de l'Elysée...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.