1 février 2020

Les 1000 jours de Macron ... en 50 chiffres ou presque.

 

 

Jupiter fête ses 1000 jours à l’Élysée. La date est symbolique. Pour ces 1000 jours de souffrance, voici 50 "anecdotes" chiffrées de cette Présidence des riches.

 

Ami castor, où es-tu ?


  1. Depuis 2017, la croissance économique ne cesse de ralentir: + 2,3 % en 2017, +1,7 % en 2018; +1,2% en 2019. Au quatrième trimestre, l'économie française s'est même contractée (-0,1%).
  2. Les créations d'emplois salariés se sont effondrées la première année du quinquennat Macron (à moins de 20 000 créations au second trimestre 2018). Un an plus tard, elles ont rebondi à 100 000, leur niveau d'avant Macron.
  3. Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 200 000 (6,1m en décembre 2019).
  4. Les chômeurs ne trouvent pas plus facilement un emploi: les sorties pour reprise d'emploi sont stables depuis mai 2017 (107 000 par mois).
  5. Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté (+72 000 fin 2019 versus mai 2017) 
  6. Ces seniors restent inscrits en moyenne 2 ans.
  7. L'ancienneté au chômage a cru de 15%, pour atteindre 643 jours en décembre 2019.
  8. Quelque 2,5 millions de chômeurs ont perdu des indemnités chômage ou vu leur accès au chômage reculé (économie: 3,8 milliards en 2020): "la réforme de l’assurance chômage entrée en vigueur à la fin de l’année 2019 risque de contribuer à précariser plus de 700 000 personnes" explique la Fondation Abbé Pierre dans son rapport publié fin janvier 2020.
  9. Les immatriculations de micro-entrepreneurs ont explosé de +25% en 2018. 
  10. Dans la loi PACTE, le gouvernement a notamment supprimé la protection potentielle des prud'hommes pour les autoentrepreneurs prestataires des plateformes d'échange.
  11. Le chiffre d'affaires moyen des microentreprises est de 10 000 euros par an.
  12. Macron a augmenté le minimum vieillesse de 35 euros au 1er janvier 2020
  13. La réforme fiscale d’Emmanuel Macron en 2017 a rapporté 1,7 million d’euros à chacun des 100 Français les plus riches l'année suivante.
  14. En 2018, première année de la présidence des riches, l'indice de Gini, qui mesure les inégalités, a connu sa plus forte progression depuis 2010.
  15. La Flat tax a fait économiser +1,4 milliards d'euros de d'impôts et de cotisations sociales à 4,4 millions de foyers. 
  16. La réforme des retraites de Macron va réduire de 8 à 17 milliards d'euros le coût des retraites.
  17. Elle fera perdre plusieurs centaines d'euros par mois au seuls enseignants.
  18. Elle réduit aussi de 3,7 milliards d'euros/an sur période 2025-2040 le financement des caisses ARGIC-ARRCO;
  19. Emmanuel Macron a supprimé 4 des 10 critères de pénibilité qui permettait de partir plus tôt:  manutentions manuelles de charges, postures pénibles, vibrations mécaniques et agents chimiques dangereux. 
  20. Quelque 16% des ouvriers déclarent un accident du travail en 2018
  21. La retraite des salariées mères de famille va baisser avec le nouveau système, sauf à travailler jusqu'à 65 ans.
  22. La loi Travail a permis de réduire de 200 000 le nombre de représentants des salariés dans les entreprises.
  23. La quantité de pesticides vendus en France a bondi de 20% en France en 2019. La France a prolongé l'utilisation du glyphosate jusqu'en 2023. La France continue d'autoriser l'exportation de l'Atrazine, désherbant cancérigène interdit en Europe depuis 2003.
  24. En 2018, Macron a repoussé de 10 ans l'échéance de vie de 14 réacteurs nucléaires français hors d'âge.
  25. Contre l'avis des associations écolo et de riverains, le président des riches a offert 12 sites "clés en main" de "reconstruction industrielle" aux 200 représentants de multinationales invités à Versailles pour le sommet "Choose France".
  26. L'écrasante majorité du million de travaux de rénovation énergétique de logement l'an dernier est écologiquement anecdotique: seuls 5% de ces travaux ont réellement permis d'améliorer de deux classes énergétiques les logements rénovés. 
  27.  Sur la première année du quinquennat, vingt élus macronistes ont été mis en examen
  28. Le responsable de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, cumulait une dizaine d'emplois, dont certains rémunéré par des assureurs privés.
  29. Alexandre Benalla et Vincent Crase, quand ils travaillaient à la sécurité élyséenne, ont conclu un contrat de prestations de sécurité avec un oligarque russe, d'après Mediapart, d'une valeur de 294 000 euros.
  30. Les expulsions d’étrangers en situation irrégulière sont par ailleurs en hausse de 19 %, avec 23.746 éloignements. 
  31. Les délais de dépôts de demande d'asile ont été réduits par deux pour expulser plus facilement.
  32.  Les demandeurs d’asile subiront un délai de carence de trois mois pour accéder à la protection universelle maladie (Puma), la Sécu de base.
  33. Les étrangers en situation irrégulière n'auront plus accès à l'Aide Médicale d'Etat, (320 000 réfugiés; 0,5% du coût de la Sécu) au-delà de 6 de séjour.
  34. En 2020, la Sécurité Sociale perd 4 milliards d'euros à cause de nouvelles réductions de cotisations sociales. 
  35. En 2019, 1 100 médecins, dont 600 chefs de service, ont démissionné de toute fonction administrative pour alerter sur le manque de moyens. 
  36. "Dans le budget 2020 de la Sécu, les hôpitaux publics, dont six sur dix sont en difficultés financières, devront encore faire 800 millions d’euros d’économies" (Le Parisien)
  37. Pour sauver le nouveau monde contre la révolte des Gilets Jaunes qui réclamaient une plus grande justice fiscale: 11000 gardes à vue,  mais aussi 2500 blessés civils dont 300 mutilés.
  38. Sur les 146 enquêtes de l'IGPN sur les violences policières contre les Gilets jaunes à Paris , deux seulement ont été renvoyées en correctionnelle.
  39. 151 jeunes en marge d'une mobilisation lycéenne à Mantes-la-Jolie ont été exhibés à genoux, mains sur la tête. Affaire classée sans suite.
  40.  Pour des manifestations et des occupations d'établissement, des dizaines de mineurs ont été placés 48 heures en garde à vue (un délai habituellement réservé aux cas encourant 1 an d'emprisonnement): à Paris  en mai 2018, dans le Val de Marne en décembre 2018, au Mans en janvier 2019, à Toulouse en décembre 2019, à Paris en janvier 2020.
  41. Le ministère de l'intérieur a acheté 40 000 nouvelles grenades à main de désencerclement (GMD) à effet assourdissant, 
  42. Il a aussi commandé 25 millions de cartouches de fusil d’assaut sur 4 ans.
  43. Les députés LREM ont refusé l'allongement à 12 jours du congé pour deuil en cas de décès d'un enfant.
  44. Le gouvernement a coupé 3,9 milliards d'euros par an d'aides au logement depuis 2017.
  45. La construction de HLM a baissé en 2018.
  46. Le Plan Pauvreté de Macron en 2018 représente presque autant en 4 ans pour 9 millions de pauvres que la suppression de l'ISF en deux ans pour 340 000 foyers les plus riches. 
  47.  En novembre 2019, les associations, dont la Fondation Abbé Pierre, alertent sur le fait que "500 à 700 enfants se voient refuser l’accès à un hébergement d’urgence chaque soir à Paris"
  48. Près de 700 décès dans la rue en 2018; 
  49. Record du nombre de ménages en attente d’un logement social, 2,1 millions fin 2018;
  50. Record d’expulsions locatives avec le concours de la force publique, avec 15 993 ménages expulsés en 2018 (3 % de plus qu’en 2017) - source Fondation Abbé Pierre.