25 septembre 2007

Promesse non tenue : les franchises médicales


En 2007, le déficit de la Sécurité Sociale atteindra 12 milliards d'euros. les dépenses de santé représentent 11% du PIB, contre une moyenne européenne à 9%. le gouvernement a confirmé l'instauration de nouvelles franchises médicales dès le 1er janvier 20008.

Les malades payeront ... pour les malades.
Le programme du candidat Sarkozy ne comprenait pas de chapitre "Sécurité Sociale". Au contraire, Sarkozy s'est engagé sur de nouvelles dépenses :
Je créerai une cinquième branche de la protection sociale pour consacrer suffisamment de moyens à la perte d’autonomie et garantir à tous les Français qu’ils pourront rester à domicile s’ils le souhaitent. Je veux enfin que chacun puisse prendre un congé rémunéré pour pouvoir s’occuper d’un proche en fin de vie (programme du candidat).
Et bien maintenant, il faut payer.

Sur le chapitre du financement, Sarkozy n'a jamais parlé de nouvelles franchises, mais de nouvelles taxes pour financer la protection sociale, comme la fiscalité écologique:

Pour donner réellement la priorité à l’emploi, il faut arrêter de le taxer toujours plus et de faire peser sur lui les dépenses, santé, retraite, dépendance, qui vont croître plus vite que l’économie au cours des années qui viennent. Je crois qu’il faut explorer d’autres pistes de financement. La fiscalité écologique ne représente aujourd’hui que 2,9% du PIB, je propose d’élever ce niveau à 5% en 5 ans. Je souhaite que l'on réfléchisse à la manière dont les importations pourraient être mises à contribution pour financer notre protection sociale et alléger les charges pesant sur le travail. Il faut que nous en parlions avec nos partenaires de l'Union européenne.
Interview Panorama du médecin (mars 2007) Discours St Etienne (09/11/06)

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, présenté par Eric Woerth et Roselyne Bcahelot lundi 24 septembre, prévoit de réduire le déficit de la Sécu à 8,9 milliards d'euros en 2008.
Paradoxalement, les franchises médicales annoncées serviront de ... nouvelles dépenses !
L'instauration de nouvelles franchises médicales dès le 1er janvier 2008 devrait rapporter 850 millions d'euros, selon les projections présentées lundi après-midi. Elles seront de 50 centimes par boîte de médicaments, 50 centimes par acte paramédical et 2 euros pour les transports sanitaires. Dans la limite de 50 euros par an. Les plus démunis (CMU et minima sociaux), les femmes enceintes et les enfants ne seront pas concernés par ces franchises. Ces recettes seront affectées au financement du plan Alzheimer et à la lutte contre le cancer.
"Il faut donc aller chercher 4 milliards d'euros", a souligné Eric Woerth. Le budget de la Sécu est de 300 milliards d'euros.
- Les franchises (+850 millions) ne servent pas.
- La taxation, via la CSG et la CRDS sur les dividendes d'actions avec un an d'avance devrait rapporter 1,3 milliard d'euros.
- Les préretraites seront taxées davantage pour en rendre l'utilisation moins aisée. "En France, seuls 37,6% des plus de 55 ans ont encore une activité contre 70% des Suédois", a rappelé Eric Woerth. La contribution sur les préretraites va donc passer de 24,5% à 50% : soit 80 millions de plus dans les caisses de la Sécu.
- Enfin, "une contribution sur les mises à la retraite automatiques avant 65 ans sera instaurée". Gain attendu : 300 millions d'euros.
Si vous faites comme le calcul, nous sommes très loin des 4 milliards.

Et finalement, pourquoi payer ?
Comme le rappelaient très utilement Partageons Mon Avis et La France de Demain grâce à quelques graphiques (d'autres à voir sur leur site), qui a donc creusé le plus ce déficit ? Qui joue aujourd'hui le pompier pyromane ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci par avance de votre commentaire. Soyez poli, et ne trollez pas.